Le Monde pour Passager de Marc Mellet

40,00 €

Le Monde pour Passager : 30 x 23 cm – 224 pages – bilingue français-anglais

Plus de détails

Le récit de la première tentative par Marc Mellet de rejoindre en solitaire le Kamtchatka en voiture. Une aventure de 14 mois et 47 000 km au cours desquels il offrait son siège passager à toutes les personnes rencontrées sur la route.
Beau livre de plus de 500 photos, bilingue français-anglais, préface de Charlie Buffet. 224 pages dont 25 décrivant toutes les astuces pratiques pour faire le même voyage.

À noter, un autre beau livre relatant ce voyage en image devrait voir le jour prochainement, n’hésitez pas à consulter notre site Internet et notre page Facebook pour suivre notre actualité.

Extrait de la préface de Charlie Buffet:

(…) Aujourd’hui encore, je suis incapable de dire si Marc avait fait exprès d’aller se planter dans ce trou. On venait de passer une nuit au bord du lac Khovsgol, remontant sa rive occidentale, pour nous éloigner des camps de yourtes qui poussent comme des champignons autour du port de Khatgal et des trois navires rouillés qui sont le fleuron de la marine mongole. Le tourisme arrive par là en douceur, à une demi-journée de route de l’aéroport de Moron. Au nord, il y a les monts Vostoch, quelques tribus de nomades qui suivent leurs rennes de part et d’autre de la frontière sibérienne. On peut y randonner à cheval, les pistes y sont rares, ce qui est exceptionnel en Mongolie. (…) Je ne sais pas si Marc fait exprès d’aller se planter dans la boue du bout du monde. Je sais qu’il trouverait sans difficulté des routes plus sûres, plus droites, plus fréquentables. Il y a des douzaines de façons de faire le tour du monde sur le bitume. Le lointain s’évanouit quand on s’en approche, c’est comme ça, sans doute, qu’il devient inaccessible. Partout sur la terre, il y a toujours quelqu’un qui est passé avant nous ; ne croyez pas ceux qui vous diront le contraire. Nous appartenons à une génération qui doit vivre et voyager sans l’illusion qu’on peut être les premiers quelque part. Il y a des voyageurs que ça rend tristes, d’autres qui s’inventent des terres vierges et des défis impossibles. Marc ne triche pas, il sait que ce qui fait le prix des endroits lointains qu’il traverse, ce sont ceux qui vivent tout près… Il sait que les rencontres les plus belles naissent de l’adversité. Et il a un grand appétit pour l’adversité. Alors parfois, quand il est juste à côté du lointain, il prend tout droit, même si tout droit il y a un gros cratère de boue.

30 autres produits dans la même catégorie :